Back
Image Alt

Quel est l’âge limite pour un emprunt immobilier ?

Pour réaliser ses projets immobiliers, on est parfois obligés de faire un emprunt. Les conditions d’emprunt immobilier deviennent de plus en plus rigides. La condition liée à l’âge est très déterminante chez les banques. On se demande même quel est l’âge limite prévu pour un emprunt immobilier. Lisez cet article pour plus d’informations.

L’évolution du critère d’âge

Pour octroyer un prêt immobilier à un particulier à notre ère, les banques exigent le remplissage de plusieurs critères. Et le critère déterminant pour la plupart des banques, c’est l’âge de l’emprunteur. Elles considèrent énormément l’âge de l’emprunteur. L’âge détermine aussi la solvabilité de l’emprunteur. Ce critère évolue dans le temps. Il n’est pas stable. Il évolue également compte tenu des exigences de chaque banque.

A voir aussi : Quelles sont les garanties, obligatoires ou non, dont vous avez besoin pour contracter un emprunt à la banque ?

Mais il faut savoir que les banques n’ont pas encore fixé un âge pour les emprunts immobiliers. En d’autres termes, elles n’ont pas encore rendu impossible l’obtention de prêt immobilier à certains particuliers. L’intérêt de la condition d’âge réside dans l’insolvabilité que craignent les banques pour les vieilles personnes.

A découvrir également : Quelle est la mensualité de 200 000 euros sur 20 ans ?

Mais, il est vrai que les prêts immobiliers ne peuvent plus être obtenus par tout le monde en France. Dans ce pays par exemple, les banques tiennent compte de la durée de vie des habitants français. Et c’est en considération de l’évolution de cette durée qu’elles revoient leurs conditions. Ces dernières peuvent donc être modifiées à tout moment.

L’âge maximal d’emprunt immobilier

L’âge maximal d’emprunt immobilier n’est pas le même chez toutes les banques. Il ne l’est pas également à tout moment. Mais il faut savoir que la majeure partie des banques ont choisi 85 ans. Pour ces banques, toutes personnes qui ont obtenu un emprunt immobilier doivent déjà finir de le rembourser. Et ce, au plus tard lors de son 85e anniversaire.

De ce fait, les banques acceptent parfois que le remboursement d’un emprunt immobilier aille jusqu’à 90 ans. C’est pourquoi beaucoup de personnes sont tentées de dire que l’âge limite pour un emprunt immobilier est 90 ans. En fait, l’âge de fin de prêt ne fait pas souvent objet de problématique. Ce qui rend les choses un peu difficiles, c’est le coût de l’assurance emprunteur.

L’assurance emprunteur est chère. Et c’est ce montant qui pousse les banques à mettre de pression sur les emprunteurs. Pour cette raison, les banques ont trouvé des moyens pour optimiser, pour rendre meilleur ce coût. Ce comportement des banques va dans l’intérêt des emprunteurs. Les assureurs estiment que, quand les emprunteurs prennent de l‘âge, ils s’exposent plus à des chagrins de santé. On peut donc affirmer 90 années maxi.

Les critères de sélection des banques en matière d’âge

Les banques ont des critères pour sélectionner les candidats qui peuvent bénéficier d’un emprunt immobilier. Parmi ces critères, l’âge est un élément très important. Les banques sont à la recherche de personnes qui présentent une situation financière stable et rassurante. Elles prennent donc en considération l’âge du demandeur dans leur processus d’évaluation.

Toutefois, il ne s’agit pas seulement de l’âge réel du demandeur, mais aussi de sa capacité à rembourser le prêt jusqu’à son terme. Effectivement, si une personne a 50 ans, mais qu’elle prévoit de prendre sa retraite dans quelques années, alors elle n’est pas considérée comme ayant une stabilité financière suffisante pour bénéficier d’un emprunt sur le long terme.

La durée restant à courir sur un crédit immobilier peut aussi jouer un rôle important dans la décision des banques quant à accorder ou non le prêt. Par exemple, si un demandeur souhaite contracter un crédit avec une durée résiduelle de 25 ans alors qu’il a déjà 50 ans, cela pourrait représenter un risque trop élevé pour la banque et celle-ci pourrait refuser sa demande.

Les revenus annuels ainsi que la profession du demandeur sont aussi pris en compte par les banques lorsqu’elles évaluent sa demande de crédit immobilier. Si quelqu’un gagne suffisamment bien sa vie ou travaille dans une profession stable avec peu de risques liés aux fluctuations économiques (comme médecin ou avocat), il sera plus facilement accepté même s’il se trouve être proche ou au-delà de l’âge maximal d’emprunt.

Bien que l’âge soit un critère très important pour les banques lorsqu’elles prennent des décisions concernant les demandeurs d’un crédit immobilier, il n’est pas le seul élément qui compte. Les revenus, la profession, et la durée du prêt restant à courir sont autant de facteurs qui influent aussi sur leur prise de décision.

Les solutions pour les emprunteurs seniors

Les emprunteurs seniors peuvent néanmoins obtenir un prêt immobilier s’ils ont une situation financière solide et stable. La solution pour ces personnes est de trouver des banques qui proposent des offres adaptées à leur profil.

Certainement, certains établissements financiers offrent la possibilité d’obtenir un crédit immobilier jusqu’à 75 ans, voire même plus dans certains cas particuliers. Les organismes pouvant octroyer ce genre de produit sont nombreux : banques traditionnelles ou en ligne, courtiers spécialisés dans le domaine du financement senior…

Une autre alternative pour les emprunteurs seniors est d’apporter des garanties supplémentaires à leur demande de prêt immobilier auprès de la banque. Cela peut se traduire par l’offre d’une hypothèque sur un bien déjà acquis ou encore le recours à une caution personnelle.

Les solutions alternatives au crédit immobilier traditionnel peuvent être envisagées. Par exemple, la vente avec réserve d’usufruit permet aux propriétaires âgés de vendre leur bien tout en continuant à l’utiliser jusqu’à la fin de leurs jours. Les investissements locatifs (SCPI) constituent aussi une option intéressante pour ceux qui souhaitent investir sans avoir besoin de mobiliser trop d’épargne.

Si vous êtes un emprunteur senior et que vous souhaitez bénéficier d’un prêt immobilier afin notamment d’accéder à une résidence principale ou de réaliser un projet patrimonial important, sachez qu’il existe des solutions et des offres spécifiques pour vous. Pensez à bien vous faire accompagner par un professionnel du crédit immobilier afin de mettre toutes les chances de votre côté et d’obtenir les meilleurs taux et conditions d’emprunt possibles.