Back
Image Alt
prêt immobilier intérimaire

Guide pratique pour obtenir un prêt immobilier avec un emploi intérimaire

De toute évidence, les banques tiennent compte du profil de l’emprunteur avant de lui octroyer un prêt immobilier. Il est possible que la banque demande des garanties supplémentaires et autres choses lorsque la situation financière d’un employé est instable. Toutefois, il y a une méthode pratique pour obtenir un tel prêt avec un emploi intérimaire. Laquelle ? Éléments de réponse !

Obtenir un prêt immobilier intérimaire : commencer par vérifier son éligibilité

Avant de penser à un prêt immobilier en tant qu’employé intérimaire, il est important que vous sachiez si vous êtes en premier éligible. En effet, plusieurs conditions d’éligibilité sont à prendre en compte dans ce cas.

A voir aussi : Quel est l'âge limite pour un emprunt immobilier ?

D’abord, il faut que vos revenus soient stables. Au même moment, le secteur dans lequel vous travaillez doit être assez dynamique. Notez que cela garantit que votre travail est porteur de revenus conséquents et ne peut s’arrêter à l’improviste.

Aussi, cet emploi intérimaire ne doit pas être sujet à de nombreuses périodes d’inactivités. L’idéal est qu’il s’agisse d’un emploi d’au moins 2 ans sans interruption. Dans le cas contraire, cela ne rassure pas la banque. Outre cela, il faut que le prêt soit bien couvert par votre mission d’intérim. Par ailleurs, vous devez être en mesure de fournir un apport.

A lire aussi : Les taux d'emprunt immobilier en juin 2022 : une hausse attendue

Constituer le dossier d’emprunt

Assurément, pour un emprunt à la banque, il faut soumettre un dossier. Il doit être bien renseigné, riche et capable de convaincre la banque de vous octroyer un prêt selon votre statut d’intérimaire. À vrai dire, un dossier bien monté facilite la tâche à la banque et montre le sérieux de votre engagement.

Ainsi, en tant qu’intérimaire, votre dossier doit être composé premièrement des justificatifs d’identité et de domicile. Deuxièmement, vous devez y ajouter vos 3 derniers bulletins de paie ainsi que vos 2 derniers avis d’imposition. À cela s’ajoutent un justificatif de votre situation familiale (certificat de mariage ou livret de famille) et un compromis de vente.

Obtenir un prêt immobilier intérimaire : choisir une banque pour demander son emprunt

prêt immobilier intérimaire

Après avoir vérifié si vous répondez aux conditions d’un prêt immobilier intérimaire et monté un dossier, vous devez maintenant choisir votre banque. Pour ce faire, l’idéal est de se tourner vers un courtier en crédit immobilier. En réalité, le statut d’intérimaire rend la tâche difficile pour convaincre les banques de vous octroyer un prêt.

Cependant, le courtier en crédit immobilier est un professionnel qui vous orientera dans la mise en valeur de votre dossier de demande d’emprunt immobilier. Mieux, il vous trouvera la meilleure banque tout en se basant sur votre profil.

Notez que son expertise sera utile tant à propos des taux d’intérêt, de la garantie, des frais de dossiers, que du type de remboursement. Il en est de même pour l’assurance emprunteur.

Dès lors que la meilleure banque est trouvée, prenez rendez-vous, et soumettez votre dossier. Il sera étudié et vous aurez une suite.

Quelques conseils pour rassurer la banque

Malgré que le processus de prêt immobilier soit assez clair, il arrive que certaines banques ne soient pas toujours rassurées pour vous accorder votre crédit. Pour éviter cela, certaines astuces peuvent être utiles.

En premier, vous pouvez avoir un co-emprunteur jouissant d’un CDI. Généralement, il est conseillé de le faire avec son conjoint. C’est une garantie pour la banque que vos mensualités pourront être payées en cas de problème.

En second, choisissez de domicilier vos revenus dans la banque en question. Bien que cela ne soit pas obligatoire, plusieurs avantages peuvent en découler, surtout pour faire un emprunt immobilier.

D’un autre côté, proposez un gage (biens matériels) et/ou un nantissement (fonds de commerce, assurance vie, etc.). Par ailleurs, il est également possible d’hypothéquer un bien immobilier.

Les types de prêts immobiliers intérimaires

Avec un emploi intérimaire, vous avez droit à des prêts immobiliers particuliers.

D’une part, vous avez les prêts aidés qui se distinguent en plusieurs formules. Il s’agit entre autres de prêts conventionnés, des prêts à taux zéro, des prêts d’accession sociale et des prêts épargne logement. D’autre part, vous avez le prêt hypothécaire. Ce prêt est valable pour les détenteurs de biens immobiliers que vous comptez intégrer sans un nouveau projet immobilier.

À présent, vous avez un guide pratique pour obtenir un prêt immobilier avec un emploi intérimaire. Cela dit, assurez-vous d’en être éligible avant de commencer toute procédure.

Comment obtenir un prêt locatif avec un emploi intérimaire ?

Obtenir un pret locatif avec un emploi temporaire peut être une tâche ardue car les prêteurs sont parfois réticents à accorder des prêts à ceux qui n’ont pas de contrat permanent. Toutefois, avec une préparation et une approche adéquates, il est possible d’obtenir un prêt et de devenir propriétaire.

Avant de commencer votre recherche d’un prêteur, il est important que vous préparez un dossier contenant tous les documents nécessaires à votre demande de prêt. Il s’agit notamment des justificatifs de vos revenus tels que les bulletins de salaire, vos deux dernières déclarations d’impôts, et tout autre élément susceptible de démontrer votre santé financière. Vous devez également fournir des preuves de votre situation familiale telles qu’un certificat de mariage ou un livret de famille, ainsi qu’un contrat de vente.

Une fois tous les documents nécessaires en place, il est important de s’assurer que votre cote de crédit est à jour et précise. Une bonne cote de crédit donnera aux prêteurs l’assurance que leur prêt sera remboursé à temps. Vous pouvez également consulter une agence d’évaluation du crédit pour voir s’il y a des erreurs ou des divergences dans votre cote qui doivent être corrigées.

Lorsqu’il s’agit de trouver des prêteurs, vous devriez commencer par demander à vos amis et à votre famille s’ils ont des recommandations à vous faire. Il est également judicieux de faire des recherches en ligne, car il existe de nombreux sites Web destinés à aider les particuliers à trouver le bon prêteur. Vous devez vous assurer que le prêteur que vous choisissez est réputé et qu’il a l’habitude de fournir des prêts de qualité.

Une fois que vous avez réduit votre liste de prêteurs potentiels, il est important de vous assurer que toutes les informations fournies dans votre demande de prêt sont exactes et à jour. Vous devez également vous attendre à devoir fournir des documents supplémentaires tels que des relevés bancaires et des preuves d’emploi. 

Les avantages et inconvénients d’un prêt immobilier intérimaire

Un prêt immobilier intérimaire peut être une alternative intéressante pour les personnes travaillant dans des emplois temporaires ou précaires. Vous devez connaître ce type de prêt pour prendre une décision éclairée.

Les avantages du prêt immobilier intérimaire
L’un des principaux avantages d’un prêt immobilier intérimaire est qu’il permet aux travailleurs temporaires d’accéder au marché de l’immobilier et de réaliser leur rêve d’avoir leur propre logement. Sans ce type de financement, ces travailleurs seraient souvent exclus du marché en raison des exigences strictes imposées par les banques pour l’octroi d’une hypothèque régulière.

Un prêt immobilier intérimaire peut offrir des conditions plus souples que celles proposées par les banques traditionnelles. Par exemple, certains prêteurs peuvent être disposés à accepter un apport personnel moins important ou encore à accorder un taux fixe sur une période plus longue que celle généralement proposée aux emprunteurs ayant un emploi stable.

Les inconvénients du prêt immobilier intérimaire
Toutefois, le principal inconvénient d’un tel financement réside dans le risque accru associé au statut temporaire des emprunteurs. En effet, si ces derniers perdent leur emploi ou ne sont pas en mesure de rembourser leurs mensualités pendant plusieurs mois consécutifs, ils risquent alors la saisie de leur bien immobilier.

Les prêteurs peuvent appliquer des taux d’intérêts plus élevés pour compenser le risque supplémentaire qu’ils prennent lorsqu’ils accordent un prêt à des travailleurs temporaires. Les mensualités peuvent donc être plus lourdes et la durée du remboursement peut s’avérer plus longue que celle proposée par une hypothèque régulière.

Les alternatives au prêt immobilier intérimaire pour financer son projet immobilier

Le prêt immobilier intérimaire n’est pas la seule option pour financer son projet immobilier lorsqu’on est en emploi temporaire. Voici quelques alternatives à considérer :

Le prêt à taux zéro
Le prêt à taux zéro (PTZ) peut être un excellent moyen de compléter votre apport personnel et d’obtenir une hypothèque régulière. Ce type de prêt est généralement destiné aux personnes ayant des revenus modestement élevés et peut couvrir jusqu’à 40 % du coût total de l’achat.

Les aides gouvernementales
Il existe aussi plusieurs types d’aides financières offertes par le gouvernement français, tels que le Prêt Action Logement (PAL), le Prêt Épargne Logement (PEL) ou encore les Aides Personnalisées au Logement (APL). Ces aides peuvent vous aider à réduire vos mensualités, augmenter votre capacité d’emprunt ou encore alléger le montant de votre apport personnel.