Back
Image Alt

Quand résilier son assurance habitation en cas de déménagement ?

Le déménagement inclut un changement de situation géographique. Pour cela, il faut nécessairement le déclarer à l’assureur. Cela permet de résilier le bail d’assurance habitation avant son échéance. Toutes les réponses à vos préoccupations sur les raisons de résiliation d’un contrat d’assurance habitation se trouvent dans cet article.

Les cas d’augmentation de franchises

L’une des plus fortes raisons qui peuvent déboucher à une résiliation d’un contrat d’assurance habitation est l’augmentation des cotisations. L’assureur est dans ses pleins droits d’augmenter le montant de l’une des franchises ou des cotisations.

A voir aussi : Guide complet pour choisir son assurance locataire en fonction de ses besoins et de son budget

Mais ceci doit être en cas de sinistre. Il doit donc faire part de ce changement à l’assurée à travers une lettre suivie d’accusation de réception : c’est l’avis d’échéance.

L’assuré peut ne pas accepter la demande d’augmentation. C’est ce qui peut lui pousser à mettre fin à la collaboration avec son assureur. Mais dans ce cas, il dispose de 30 jours pour faire parvenir son avis de démission à son partenaire.

Lire également : Comment comparer une assurance habitation ?

Dans le cas contraire, le contrat sera conduit comme tel avec la nouvelle disposition prise vis-à-vis des frais à payer. Si cela ne lui convient pas, il devra alors envoyer une lettre recommandée en faisant une demande de résiliation.

Les cas de réduction des risques

De façon générale, les contrats d’assurance habitation couvrent un certain nombre de risques. Ceux-ci vous seront attribués en fonction de la formule à laquelle vous vous êtes abonné. Si vous avez des enfants qui quittent le logement ou des objets en vente, vous pouvez prendre des dispositions avec l’assureur.

Faites lui parvenir cette diminution de risque et signez un accord. Il devra alors réduire les frais d’assurance, car le nombre de risques autrefois couvert est réduit. Dans le cas échéant, il faudra résilier le contrat d’assurance.

Le refus de réduction des frais en cas de baisse de charges peut donc entraîner une résiliation d’assurance et donc un déménagement. Il en est de même si vous avez perdu tous les biens autrefois assurés. Il faudra réduire les frais d’assurance.

Mais si l’assuré refuse de résilier le contrat, vous pouvez prendre des dispositions vis-à-vis de la loi. Il faudra faire diligence sinon les frais d’assurance risquent d’être toujours prélevés de votre compte bancaire.

Dans tous les cas, la résiliation d’une assurance habitation en cas de déménagement doit être notifiée par une lettre de recommandation à déposer auprès de l’assureur. Celui-ci doit ensuite traiter le dossier et vous donner une suite dans les 48 heures qui suivent l’accusé de réception.

Les cas de changement de compagnie d’assurance

Au-delà de la résiliation, vous devez noter que le changement ne doit pas entraîner une interruption dans la couverture dont vous bénéficiez actuellement pour votre logement et vos biens.

Avant toute chose, il faut s’assurer que les nouvelles garanties proposées par le nouvel assureur soient en phase avec les besoins réels du ménage, car tous les contrats ne se valent pas. Renseignez-vous sur les plafonds de remboursement et sur les limites.

Dans certains cas, la nouvelle compagnie pourra aussi proposer des solutions avantageuses telles qu’une baisse significative des tarifs en fonction notamment de vos antécédents et de votre historique en matière d’assurances.

Mais attention : avant toute signature avec un autre prestataire assureur, vérifiez si aucune clause restrictive n’est présente dans votre contrat initial. Vous pourrez ainsi éviter toute mauvaise surprise. Effectivement, l’assuré doit respecter certaines règles quant aux modalités et délais de résiliation. Si celles-ci sont mal exécutées, cela peut engendrer quelques frais supplémentaires qui viendront alourdir votre facture globale.

Les cas de non-renouvellement du contrat d’assurance

Le non-renouvellement d’un contrat d’assurance est une situation qui peut également se présenter lorsque l’assureur décide de ne pas renouveler le contrat en cours. Cette décision peut être motivée par plusieurs raisons telles que l’aggravation du risque, le non-respect des conditions générales du contrat ou encore le défaut de paiement des primes.

Pour éviter toute rupture brutale dans la couverture de votre habitation et de vos biens, pensez à bien prévoir un délai suffisant avant la date d’échéance pour chercher une nouvelle assurance.

Il faut noter que si vous avez été résilié par votre ancien assureur pour cause notamment de sinistres répétitifs, il sera difficile voire impossible de trouver un nouvel assureur proposant les mêmes garanties. Dans ce cas, tournez-vous plutôt vers un courtier spécialisé en assurances qui saura bien évaluer votre profil et orienter ses recherches vers des compagnies adéquates.

N’oubliez pas qu’avoir une bonne connaissance des règles et procédures relatives à la résiliation ou au non-renouvellement du contrat d’assurance habitation est primordial afin d’éviter toute mauvaise surprise. N’hésitez donc pas à vous informer sur ces sujets auprès d’un conseiller en assurance ou via différents sites internet spécialisés.