Back
Image Alt

Pourquoi louer en meublé ?

Louer en meublé oblige le propriétaire à aménager le logement et à y installer les équipements nécessaires au confort du locataire. Ce type d’offre connaît de plus en plus une forte expansion parce qu’il est autant bénéfique pour l’investisseur que pour le locataire. Découvrez dans cet article les diverses raisons pour lesquelles il faut louer en meublé.

Louer en meublé est rentable

La location meublée diffère absolument de la location vide. Dans ce cas, le logement est déjà bien équipé. Le propriétaire propose un service supplémentaire immédiatement habitable. Cette offre a doublé en demande sur les 30 dernières années. Elle intéresse de plus en plus les locataires tout comme les investisseurs. Les logements meublés sont loués 10 à 30 % plus cher qu’en location nue. Le coût de la maintenance est donc rapidement amorti. De plus, il est facile de trouver des locataires.

A lire aussi : Quelle imposition pour une location saisonnière ?

Ces genres de logements sont surtout convoités par les étudiants ou ceux dont la profession exige beaucoup de mobilité. Pour les locataires, ils représentent un moyen de déménagement plus simple, c’est-à-dire moins tracassant.

Pour une location vide, la durée du bail est de 3 ans au minimum alors qu’en meublé, elle n’est que d’un an renouvelable. Le bail de location est donc plus souple. Si le locataire est un étudiant, le propriétaire peut même réduire la durée du bail jusqu’à 9 mois. Lorsque le bailleur décide de récupérer son appartement, il doit fournir au locataire un préavis de 3 mois.

A lire aussi : Comment déclarer la location de sa résidence principale ?

La location meublée permet de bénéficier d’un régime fiscal intéressant

Le logement meublé bénéficie d’une fiscalité motivante et le loyer n’est pas aussi imposant comme avec la location vide. Avant toute démarche locative, il faut sérieusement étudier la fiscalité du logement. La location meublée permet également de bénéficier d’un statut intéressant comme le LMNP si vos recettes locatives ne sont pas supérieures à 23 000 €. Avec ce statut, le bailleur jouit d’un abattement forfaitaire de 50 % sur le loyer contre 30 % pour une location nue.

Si vos loyers excèdent 70 000 € de recette, l’entretien, les frais de notaire et beaucoup d’autres tarifs peuvent être réglés grâce aux revenus locatifs. En plus de cela, un autre intérêt majeur de ce statut est que vous pouvez déduire l’amortissement de tous les biens qui se trouvent dans le logement du revenu locatif. Avec le régime LMNP, il est fréquent de réaliser un déficit budgétaire pour ne pas avoir d’imposition sur les revenus locatifs. À la revente, c’est la fiscalité des plus-values immobilières qui est prioritaire. Malgré les obligations qu’elle impose au bailleur, la location meublée reste intéressante.