Back
Image Alt

Comment calculer votre capacité d’emprunt ?

Votre capacité d’emprunt est le montant maximal que vous pouvez emprunter auprès des institutions bancaires sans dépasser les 33 % du taux d’endettement. Cette possibilité d’emprunt est calculée en fonction d’un certain nombre d’éléments, notamment vos revenus et vos charges. Découvrez ici la formule pouvant vous permettre de calculer votre capacité d’emprunt.

La formule pour calculer la capacité d’emprunt

La formule qui vous permet de calculer votre capacité d’emprunt est la suivante : Vos revenus moins vos charges multipliées par 33 et le tout divisé par 100. Les 33 représentent bien sûr le pourcentage de taux d’endettement maximal à ne pas dépasser.

A voir aussi : Obtenez un prêt immobilier avantageux grâce à ces astuces efficaces

Les revenus pris en compte pour le calcul

Les revenus regroupent tout ce qui est gain fixe. Il s’agit du salaire du créditeur ainsi que ceux de ses co-emprunteurs, des revenus fonciers, des rentes, etc. Les primes et les autres bénéfices temporels ne sont pas inclus dans les revenus.

Les charges à prendre en compte

Les charges à intégrer dans la formule pour calculer votre capacité d’emprunt prennent en compte toutes les dépenses usuelles faites à partir de vos revenus. Vous avez le loyer, la pension alimentaire à verser à un ex-conjoint par exemple, les mensualités de prêt en cours, etc.

A lire également : Prêt immobilier : combien de temps pour débloquer les fonds ?

Par ailleurs, pour calculer la capacité d’emprunt d’un demandeur de crédit, les banques se basent notamment sur les éléments ci-après :

  • les revenus fixes ;
  • les charges liées aux revenus ;
  • le montant de l’apport personnel ;
  • le montant des mensualités du prêt ;
  • la durée du remboursement du prêt.

À tout cela s’ajoute maintenant le taux d’endettement du ménage qui est plafonné à 33 %.

Ce que vous devez savoir sur le calcul de la capacité d’emprunt

Votre capacité d’emprunt maximale ne doit pas dépasser 33 % de vos revenus ou de ceux du foyer. En effet, après le remboursement de vos diverses mensualités de prêt, il doit vous rester de quoi continuer à supporter vos dépenses quotidiennes. Il s’agit de votre reste à vivre qui doit représenter les deux tiers de vos revenus, soit 67 %.

Ainsi, si vous faites une demande de prêt, après le calcul de votre capacité d’emprunt, l’institution bancaire est en mesure de rejeter votre demande de crédit. Cela est possible si vous dépassez le taux d’endettement réglementaire ou si votre reste à vivre n’atteint pas le seuil fixé.

Par ailleurs, il peut arriver que dans certains cas, la limite d’emprunt maximal soit dépassée. Si même au-delà des 33 % de taux d’endettement, l’emprunteur dispose encore d’un reste à vivre satisfaisant, le problème ne se pose pas. Il faut noter que le calcul de la capacité d’emprunt est avantageux tant pour le demandeur de prêt que pour l’établissement bancaire.

Sur quel site web se tourner afin de profiter des services de la calculatrice de capacité d’emprunt en ligne ?

Vous ne savez pas quelle somme maximale vous pouvez emprunter, et sur quelle durée dans le but de ne pas excéder le taux d’endettement recommandé ? Ce n’est pas un problème, nous venons de voir avec vous que la capacité d’emprunt se calculait en prenant en compte plusieurs critères. Dans un premier temps, vous devez par exemple prendre en considération le montant de vos revenus. Les vôtres et ceux d’une autre personne si cette dernière est également concernée par cet emprunt. De plus, nous avons également découvert que le taux d’endettement maximal à ne pas dépasser était de 33% tous les mois. Dans le cas contraire, peu de banques vous accorderont votre emprunt. Vous désirez être fixé sur votre taux d’endettement et savoir de combien il est ? Alors nous vous conseillons de passer par les services de cette calculatrice de capacité d’emprunt en ligne.

Comme nous venons de le voir avec vous, les revenus mensuels sont un paramètre à prendre en considération dans le calcul de votre capacité d’emprunt. Mais il ne s’agit pas du seul critère. En effet, les charges que vous devez payer tous les mois doivent également entrer en compte dans votre calcul, étant donné qu’elles constituent une dépense régulière. De plus, l’apport que vous êtes capable d’injecter dans ce projet va également jouer un rôle déterminant dans la durée de votre remboursement, ainsi que dans votre taux d’endettement. Ainsi, avec tous ces critères, vous allez être en mesure de connaître avec exactitude le taux précis de votre endettement. Mais n’oubliez pas, si ce dernier dépasse les 35%, vous allez rencontrer de grandes difficultés pour pouvoir trouver des financements afin de mener à bien vos projets.

Comment améliorer votre capacité d’emprunt ?

Maintenant que vous savez comment calculer votre capacité d’emprunt, il est temps de savoir comment l’améliorer. Effectivement, si votre taux d’endettement est trop élevé ou si le montant maximum que vous pouvez emprunter ne correspond pas à vos attentes, il existe des solutions pour y remédier.

La première solution consiste à augmenter vos revenus. Vous pouvez par exemple chercher un travail supplémentaire ou une augmentation dans votre travail actuel, ou bien encore envisager la création d’une entreprise qui permettra de générer des revenus complémentaires.

La deuxième solution serait de baisser vos charges mensuelles. Pour ce faire, vous pouvez soit réduire certaines dépenses inutiles telles que les abonnements superflus, soit renégocier certains contrats comme celui de l’assurance auto ou habitation afin d’en diminuer les coûts.

La troisième solution serait d’augmenter votre apport personnel, c’est-à-dire la somme que vous êtes en mesure de mettre sur la table au moment où vous demandez un emprunt. Si cette somme s’avère être conséquente, alors cela augmentera considérablement votre capacité d’emprunt et donc celle du projet immobilier que vous souhaitez financer.

Il faut noter qu’il existe des aides financières qui peuvent contribuer à améliorer votre capacité d’emprunt. Les prêts aidés tels qu’un prêt à taux zéro (PTZ) sont des options intéressantes qui peuvent alléger le poids financier du projet immobilier.

Connaître sa capacité d’emprunt est un élément crucial pour réaliser son projet immobilier. En considérant les différents critères qui entrent en jeu dans le calcul de cette dernière, il devient plus facile de déterminer la somme maximale que l’on peut emprunter ainsi que sa durée de remboursement. Et si votre taux d’endettement ou montant maximum n’est pas à la hauteur de vos espérances, vous pouvez toujours envisager des solutions afin d’améliorer votre situation financière et avoir une meilleure capacité d’emprunt.

Les erreurs à éviter lors du calcul de votre capacité d’emprunt

Maintenant que vous savez comment calculer votre capacité d’emprunt et comment l’améliorer, pensez à bien connaître les erreurs à éviter lors du calcul de celle-ci.

La première erreur courante est de ne pas tenir compte des charges réelles. En effet, certains emprunteurs ont tendance à sous-estimer leurs dépenses mensuelles ou à oublier certains postes tels que les vacances ou les loisirs. Cela peut conduire à une estimation erronée de la capacité d’emprunt réelle.

La deuxième erreur consiste à ne pas prendre en compte tous les revenus. Pensez à bien considérer tous les types de revenus tels que le salaire net, le 13ème mois, les primes annuelles ainsi que tout autre type d’entrée régulière d’argent.

La troisième erreur serait celle qui consiste à se baser sur un taux d’intérêt trop élevé. Si vous utilisez un taux supérieur au marché actuel pour vos calculs, alors cela risque grandement de fausser votre estimation.

La quatrième erreur communément commise concerne la durée du prêt immobilier envisagé. En effet, plus la durée du prêt sera longue et plus le coût global sera élevé car cela signifie aussi un nombre accru d’échéances et donc davantage d’intérêts payés au fil des années.

Il faut donc être prudent dans ses estimations concernant sa capacité d’emprunt afin d’éviter toutes erreurs susceptibles de compromettre son projet immobilier en cours. En prenant en compte tous les éléments nécessaires et en évitant les erreurs courantes, vous serez mieux armé pour négocier un prêt immobilier auprès des banques ou autres organismes pouvant fournir une aide financière dans la réalisation de votre projet immobilier.

Pensez à bien évaluer votre capacité d’emprunt avant tout engagement financier afin de ne pas mettre votre situation financière personnelle en danger. Grâce aux informations présentées, vous avez désormais toutes les clés pour calculer correctement votre capacité d’emprunt et être certains que le montant emprunté sera bien adapté à vos besoins et à vos moyens.