Back
Image Alt

Analyse des coûts : comment l’acquisition du terrain influence le prix de construction d’une maison ?

Pour avoir un logement qui lui ressemble, la construction de maisons neuves est l’option choisie par la grande majorité des particuliers au lieu de l’acquisition d’une maison. L’un des plus grands avantages de cette option est la possibilité de choisir la localisation et de concevoir une maison sur mesure, parfaitement adaptée à ses besoins et à ses préférences. L’acquisition d’un terrain offre la liberté de sélectionner l’emplacement idéal, qu’il s’agisse d’un quartier tranquille en banlieue, d’un terrain avec une vue imprenable en bord de mer, etc. Cependant, il est essentiel de comprendre comment cette option peut influencer les coûts de votre projet de construction de maison ainsi que les autres facteurs financiers pris en compte dans l’établissement du devis des travaux.

Les manières dont l’acquisition d’un terrain peut influencer le coût global d’une construction de maison

Les manières dont l’acquisition d’un terrain peut influencer le coût général de la construction de maison sont multiples et cruciales à considérer lors de la planification d’un tel projet immobilier. En effet, le choix du terrain constitue la fondation même sur laquelle repose tout le processus de construction. En tout cas, vous pouvez avoir un aperçu des prix de construction d’une maison pour cette année 2024 sur le site https://www.habitatconcept.fr/conseils-et-guides/prix-construction-maison

A découvrir également : S'INSTALLER ET INVESTIR À DUBAÏ : LE GUIDE

Etant donné que l’acquisition du terrain est une décision stratégique façonnant le cadre financier des travaux, il nécessite donc une évaluation minutieuse et l’intervention d’un agent immobilier professionnel pour assurer la viabilité et la réussite de la construction de la maison. En France, de nombreuses agences proposent ce service en accompagnant les clients dans les recherches du terrain adapté à leur projet. Faire appel à ces experts facilite tout le processus. Voici donc comment l’acquisition du terrain peut influer sur le coût de vos travaux de construction de logement. 

Les éléments impactant le coût initial du terrain

Le coût initial du terrain varie en fonction de divers facteurs, tels que la localisation, la taille et superficie, la topographie, les caractéristiques du terrain, le zonage et restrictions. 

A voir aussi : Trouver une maison à rénover à vendre : astuces et conseils pratiques

Localisation

Les prix des terrains varient d’une région à l’autre, même d’un quartier à l’autre. Ceux qui se trouvent dans des zones urbaines ou très demandées sont généralement plus chers que ceux qui se trouvent en périphérie ou dans des zones rurales. La localisation du terrain influence ainsi le prix du terrain selon la demande du marché. Les terrains à proximité des commodités telles que les écoles, les transports en commun, les commerces, les hôpitaux et les parcs ont aussi tendance à être plus chers. Idem pour les terrains avec vues panoramiques, comme une vue sur la mer, sur la montagne ou sur un paysage naturel. Les terrains situés dans des environnements préservés ou avec une faible densité de construction sont aussi très appréciés. La disponibilité des terrains dans une région donnée peut aussi influencer les prix. Ils sont plus élevés dans les zones où les terrains sont rares ou difficiles à trouver. A l’inverse, ces prix sont plus bas là où l’offre est abondante. 

Taille et superficie

La taille et la surface en mètre carré du terrain déterminent aussi directement son prix. En règle générale, plus un terrain est grand, plus son prix sera élevé. Si vous envisagez d’acquérir des terrains plus grands et plus vastes, il faut ainsi prévoir un budget plus conséquent. Les terrains plus grands et plus vastes sont rares et plus demandés. Cela entraîne souvent une augmentation de leur valeur. Ce qui signifie que la loi de l’offre et de la demande joue un rôle crucial dans la détermination du prix du terrain.

Topographie

La topographie du terrain joue aussi un rôle crucial dans la détermination de son prix en moyenne. Les terrains plats et faciles à construire ont un prix d’achat élevé que ceux qui présentent une topographie irrégulière ou des pentes importantes. Bien que les prix du terrain dans ces derniers cas soient moins élevés, ils nécessitent souvent des travaux de terrassement et d’aménagement coûteux avant de pouvoir construire la maison. Les différentes de prix peuvent aller d’une centaine d’euros à des milliers d’euros. Investir dans des terrains et prêt à bâtir est l’option conseillée pour ceux qui n’ont pas le moyen d’entreprendre des travaux de terrassement colossaux. 

Zonage et restrictions

Si le terrain se situe dans des zones à forte demande, avec des restrictions de zonage favorables à la construction d’un logement, le prix sera plus élevé. Par contre, il y a les terrains qui sont soumis à des restrictions ou des réglementations spécifiques, ce qui affecte leur valeur. 

Les différents types de terrain

Il existe plusieurs types de terrain, chacun d’entre eux ayant ses propres caractéristiques et avantages.  

  • Le terrain en lotissement est un terrain subdivisé en plusieurs lots destinés à la construction de maisons individuelles, qu’il s’agisse d’une maison traditionnelle, d’une maison contemporaine, d’une maison plain-pied, d’une maison à étage, d’une maison en bois ou encore d’une maison réalisée de manière écologique. Ce type de terrain offre souvent un cadre de vie planifié. Il y aura surement des règles et des restrictions spécifiques à respecter.  
  • Le terrain en diffus, quant à lui, n’est pas regroupé dans un développement planifié. Ces terrains se situent hors lotissement, souvent dans des zones plus rurales ou périurbaines. Leurs prix sont donc plus abordables que ceux en lotissement. Ils peuvent varier en termes de taille, de topographie et de caractéristiques. Les futurs propriétaires seront libres en matière de conception et de construction. 
  • Le terrain à bâtir est un terrain constructible, qui peut être isolé ou en lotissement. Ces terrains sont aussi disponibles dans une large gamme de tailles et de configurations. Leurs prix dépendent de la localisation, de la taille, de la qualité du sol et des services publics disponibles. Tout comme les terrains en diffus, les terrains à bâtir offre aussi une grande flexibilité en termes de conception et de personnalisation de la maison. 

Les caractéristiques du terrain

En plus de jouer un rôle crucial dans la planification et la construction d’une maison, les caractéristiques du terrain déterminent aussi son prix. Lors de l’acquisition du terrain, voici quelques-unes des caractéristiques importantes à considérer. Ces caractéristiques sont importantes et demandent une attention particulière avant de prendre une décision. 

La topographie

On entend par topographie du terrain son relief et ses pentes. Cette caractéristique peut avoir un impact significatif sur le coût du terrain, le coût de construction et le type de maison qui peut être construit. Voilà pourquoi il est crucial de vérifier cet aspect en premier avant de procéder à d’autres processus. Susmentionné, un terrain déjà plat est plus facile et moins coûteux à construire qu’un terrain en pente. L’architecte et le constructeur travaillent en dépendance de cette topographie pour concevoir les plans. 

Le drainage

Le drainage est aussi l’une des caractéristiques à vérifier lors de l’acquisition d’un terrain. Il faut opter pour un modèle proposant un bon drainage afin d’éviter les problèmes d’humidité et d’infiltration d’eau dans la maison. Certains terrains nécessitent des mesures d’assainissement ou des systèmes de drainage. 

La composition du sol

On entend par la composition du sol, la nature et la structure des différentes couches de matériau qui composent le sol du terrain. Cette composition peut varier d’un endroit à l’autre en fonction de l’histoire géologique, de la géologie locale, du climat ou encore de l’activité humaine. Cette composition du sol peut présenter différents types de matériaux, tels que le limon, le sable, le gravier, la roche, l’humus organique, etc. Comprendre la composition du sol du terrain est donc crucial lors de l’acquisition de celui-ci et la planification du projet de construction. A noter que cela peut limiter les types d’ouvrages que l’on peut y construire. Voilà pourquoi il faut bien se renseigner sur cette caractéristique pour savoir si le terrain convient ou non au projet. 

La végétation

La végétation existante sur le terrain peut être un atout esthétique et pratique, comme des arbres qui offrent de l’ombre et de l’intimité. Toutefois, la végétation peut nécessiter une planification minutieuse pour éviter les problèmes avec les fondations de la maison. 

L’orientation solaire et le vent

L’orientation solaire et les modèles de vent sont aussi des informations importantes à savoir lors de l’acquisition d’un terrain. Cela peut avoir un impact sur le confort thermique et la performance en énergie de la maison. Un terrain profitant d’une orientation optimale favorise l’utilisation de la lumière naturelle et du chauffage solaire passif, ce qui peut impacter les coûts énergétiques à long terme. Un terrain bénéficiant d’une meilleure orientation a tendance à être plus coûteux. 

L’accès et services publics 

Souvent négligé, l’accessibilité du terrain aux routes principales et aux services publics tels que l’électricité, l’eau, le gaz et les égouts est aussi importante. Lors de la visite sur place, assurez-vous que le terrain est facilement accessible et que les services publics disponibles sur place proposent des prix raisonnables. 

La préparation du terrain avant la construction 

Le coût global d’un projet de construction de maison peut aussi varier en fonction de la préparation du terrain nécessaire avant la construction. Cette préparation a pour objectif de rendre le site plus sûr et efficace pour accueillir la construction. Dans ce cas, diverses opérations peuvent être demandées selon la situation : 

  • Le défrichage permet d’enlever toute végétation, arbres, arbustes et autres obstacles du site. 
  • La démolition permet de démolir les structures existantes sur le site pour pouvoir préparer le terrain à la construction de la nouvelle maison.  
  • Le nivellement permet de créer une surface plane et uniforme, ce qui peut nécessiter des travaux de terrassement pour éliminer les bosses, les pentes et les creux. 
  • La préparation des fondations permet de réaliser des excavations pour créer les fondations de la maison. 
  • Le drainage permet d’éviter les problèmes d’humidité et d’infiltration au futur. 
  • Le test de sol est souvent recommandé pour évaluer la capacité portante du sol et définir les besoins en fondations de la maison. 

D’autres facteurs financiers pris en compte dans le devis d’une construction de maison 

Outre le coût du terrain et des matériaux, d’autres facteurs financiers doivent aussi être pris en compte dans le devis d’une construction de maison. 

Les frais de main-d’œuvre

Les frais de main-d’œuvre constituent souvent une part importante du coût total de construction. Cela peut inclure les salaires des ouvriers, des artisans, des constructeurs et des entrepreneurs intervenant dans les différents aspects de la construction. 

Les frais d’ingénierie et d’architecture

Ces frais désignent les frais associés aux services professionnels nécessaires à la conception et à la planification du logement, dont les dessins techniques, les calculs structurels, les plans de construction ou encore les permis de construire. 

Les frais administratifs et juridiques 

Les frais administratifs et juridiques associés à la construction de maison sont généralement inclus dans le devis. Cela peut être des frais de permis de construire, des frais d’inspection, des frais de certification ou encore des frais d’assurance. 

Les frais de garantie et d’assurance

Ce sont les frais qui couvrent les garanties sur le travail effectué et les assurances nécessaires pour protéger la construction pendant et après la construction. 

Les coûts de gestion de projet

On entend par coûts de gestion de projet les dépenses liées à la coordination des différents entrepreneurs et fournisseurs, la gestion des délais et des budgets, la supervision du chantier. 

Les taxes et frais divers

Le devis peut aussi prendre en compte diverses taxes, frais et dépenses accessoires, dont les taxes foncières, les frais de gestion financière et les taxes sur la valeur ajoutée (TVA). 

Frais annexes et charges relatifs à l’acquisition d’un terrain

L’acquisition d’un terrain peut entraîner divers frais annexes et charges qu’il faut prendre en compte dans le budget global du projet de construction de maison. On cite : 

  • Les frais de notaire
  • Les taxes foncières et les frais de copropriété
  • Les frais d’arpentage
  • Les frais d’étude de sol 
  • Les frais de courtage immobilier 
  • Les frais de financement dans le cas d’un financement avec un prêt hypothécaire