Back
Image Alt

Quelles sont les garanties, obligatoires ou non, dont vous avez besoin pour contracter un emprunt à la banque ?

Un prêt immobilier est une solution simple et rapide afin de financer votre projet d’investissement. Cela vous ouvre la porte à un capital intéressant, assez pour acheter le bien de vos rêves sans attendre de faire des années d’économies. En échange de quoi, vous allez payer des mensualités à la banque pendant 10, 20 ou 30 ans en versant des intérêts. Cependant, ce qui est pour vous une source de financement, revêts des airs d’investissement pour les banques. Elles s’engagent sur le long terme et doivent aussi s’assurer de retrouver leur capital et leur bénéfice. C’est pourquoi, elles choisissent avec soin les profils à qui elles confient un prêt. Les garanties jouent notamment un rôle important dans la sélection. 

L’assurance emprunteur : une couverture obligatoire

C’est obligatoire de prendre une assurance emprunteur quand vous contractez un emprunt. Cependant, de nos jours, vous avez la possibilité de le faire dans un autre établissement que la banque à laquelle vous faites une demande d’emprunt. C’est ce qu’on appelle :  » le principe de délégation d’assurance ». Il se peut en effet qu’en souscrivant une assurance de prêt immobilier, vous puissiez négocier de meilleurs tarifs pour votre contrat pour la même qualité de couverture. Ceci réduira le coût de votre crédit et les risques de déchéances de prêt. D’où l’importance justement de comparer les offres avant de signer. 

A lire en complément : Prêt immobilier : combien de temps pour débloquer les fonds ?

En tous les cas, une assurance emprunteur prendra en charge les mensualités en cas d’impossibilité de votre part. Ce genre de contrat couvre les pertes de revenus totales ou partielles, le chômage, les accidents ou même le décès. 

A lire en complément : Quel prêt immobilier pour quel salaire ?

Des garanties réelles pour rassurer les banques

Les banques peuvent aussi vous demander une garantie réelle au moment de la souscription. C’est le gage d’une sécurité supplémentaire de recouvrer l’intégralité du capital emprunté avec les intérêts. 

Les garanties réelles sont par exemple : les hypothèques sur les biens, le nantissement de compte assurance vie, la mise en gage d’un bien, etc. Ces derniers appartiennent généralement à l’emprunteur lui-même. Ils peuvent aussi être à sa caution. 

Les garanties personnelles sont-elles obligatoires pendant une demande de prêt ? 

Outre les garanties réelles, vous avez aussi les suretés personnelles. Tel est le cas d’une caution qui se porte garante pour vous et qui signe un engagement. Cette dernière sera responsable de la dette dans le cas où vous serez dans l’incapacité soudaine de l’honorer.  

On peut également citer la lettre d’intention. Il s’agit d’un engagement formel entre deux personnes de se lancer dans une opération commerciale par exemple. À l’instar d’un compromis ou d’une promesse de vente dans le domaine de l’immobilier, cette lettre est contraignante pour les signataires. Elle peut donc servir de garantie à la banque. Du moins, ce sera le cas si l’objet de la transaction couvre la dette. 

Il est à noter que vous n’avez aucune obligation de combiner toutes ses garanties. Généralement, la banque vous demande un seul genre de garantie en plus de l’assurance emprunteur. Il n’en demeure pas moins que plus vous en présentez, plus les banques auront confiance en votre capacité de remboursement. Ceci augmentera vos chances d’obtenir l’emprunt.